Fille de Facteurs

Une génératrice de contenus écrits

Détrompez-vous, Fille de Facteurs n’est pas une histoire de famille. Quoique si, un peu, c’est un amour pour les lettres, un amour pour les mots. Fille de facteurs c’est la sœur, l’amie qui conçoit les curriculum vitae et rédige les lettres de motivation. C’est l’amoureuse qui relit et corrige les travaux de diplôme. C’est la collègue qui écrit les rapports de stage. C’est le prestataire, l’écrivain public, le rédacteur qui générera vos contenus web et print. Fille de Facteurs, c’est le plaisir de se mettre dans la peau de l’autre, de l’écrire pour qu’il puisse s’écrire à son tour.

Fille de facteurs au pluriel, car il en faut plus d’un pour écrire. Etre lettrée, timbrée, complètement affranchie et recommandée peut notamment aider!

Fille de Facteurs c’est surtout la nécessité de créer. Et, quelque part, l’espoir de pouvoir appeler un jour ces grands messagers mes pairs. Merci Maman.

Fille de facteurs, née Fiona Marie Mueller

Grande sportive, j’ai parlé avant même de marcher. Maman épelait « lolette » pour mieux me la subtiliser. En vain! En classe, je bombardais mes copines de petits mots et écrivais des chansons avec l’intime conviction que je serais la nouvelle « Brêle ». En été, mes proches recevaient des cartes postales. Au printemps, mes amoureux des lettres enflammées. Et puis, il y a eu les dissertations, les romans épistolaires, les blogs, les publications Facebook, les ateliers d’écriture…

Après avoir effectué un Bachelor en communication à Polycom Lausanne (SAWI), j’ai obtenu un brevet fédéral en Relations Publiques. Qui s’écrit facteurs au pluriel, s’écrit aussi avec polyvalence et mouvement. J’ai aimé me déplacer d’une boîte à une autre, d’un poste à un autre. Project manager dans l’événementiel, indépendante dans le community management et la gestion de campagnes, assistante marketing en banque privée, account manager en agence de communication, remplaçante à l’école primaire, j’ai découvert plus d’un domaine avec, toujours, le profond besoin d’écrire et d’aider mon prochain. J’ai ainsi rejoint à nouveau les bancs de l’école pour compléter mon parcours avec un CAS en théorie et techniques de la communication écrite et un certificat PAO (Photoshop, Illustrator et Indesign). Aujourd’hui, je partage mon temps entre Fille de Facteurs et mon poste de chargée de communication dans l’administration publique à Genève.

Envoyez-moi vos mots doux